La Chiromancie


 


L'art de lire dans les lignes de la main se nomme Chiromancie.
Cette pratique permet de cerner avec précision le caractère d’une personne ainsi que son devenir
dans différents domaines. Les mains refléteraient en effet l’essence de notre personnalité.
Le chiromancien s’appuie également sur d’autres indices : forme des doigts, de la paume, 
couleur et texture de la peau, étude des phalanges

 



 

Historique

La Chiromancie vient du Grec "kheir" = main, et de "Mentia" = divination.
C'est donc l'art de lire l'avenir dans les lignes de la paume de la main.

Comme toutes les formes de de divination païenne, la religion chrétienne a discrédité la Chiromancie.

Au Moyen Age, malgré l'opposition de l'église, elle fût pratiquée clandestinement par les bohémiens.

En effet, le terme "Chiromancie" a une connotation étroite avec l'esprit Tzigane.
Un lieu, très célèbre en France, pour la lecture des lignes de la main se situe au coeur  même de la Camargue aux
Saintes Maries de la Mer. On y retrouve de nombreux gitans au centre de ce village qui accostent les touristes pour leur
annoncer leur avenir au creux de leur main. Cette présence est liée à l'histoire même du village.

D'après la tradition provençale, vers l'an 40 après Jésus Christ, les Saintes Maries, Jacobé, Salomé, parentes de la vierge
et Sarah auraient abordé les plages camarguaises avec d'autres disciples de Jésus au moment de la persécution
de la Palestine.

Sarah, servante des Maries, aurait été reconnue comme patronne par les gitans qui vivaient là.
Elle aurait demandé le baptême pour elle et tout son peuple.

Chaque année, les 24 et 25 mai, les Saintes Maries de la Mer sont un haut lieu de pèlerinage pour les gens du voyage
et les chrétiens qui viennent du monde entier pour se recueillir...

La chiromancie c'est une lecture, c'est une science vieille comme le monde.
Anne Victorine Savigny, plus connue dans le monde entier sous le pseudonyme de Madame Thèbes, et qui mourut en France
vers la fin de la première guerre mondiale.
Elle fut peut-être l'une des plus populaires et plus prestigieuses chiromanciennes de la fin du 19ème siècle et début du
20ème siècle. Elle aborda cette science tout à fait par hasard, en effet elle voulait devenir comédienne et elle rencontra
Alexandre Dumas pour lui demander conseil celui-ci lui suggéra en plaisantant de devenir plutôt chiromancienne.
La jeune femme trouva la chiromancie si intéressante qu'elle finit par s 'y consacrer entièrement.
Ce fut une chiromancienne célèbre et reconnue en France et dans toute l'Europe
 



 

Pratique de la chiromancie

Pour pouvoir lire dans les lignes de la main il faut analyser la main dans sa globalité d'abord, regarder la forme, la couleur,
la température, la proportion et la consistance de la main et la structure de la peau.
Ensuite on analyse les proportions, la consistance et la couleur de la paume.
Le dos et les doigts s'analysent aussi.
On regarde leurs formes les phalanges et les pulpes de ces derniers.
Les ongles ont aussi leur importance la structure de l'
ongle et ses lunules.
Il existe une classification des mains il en est de même pour les doigts suivant la longueur la forme.
Ensuite quand on regarde dans la main on voit des monts.
Ces monts sont des protubérances charnues placées à la base des doigts et sur la paume.
Les lignes les signes permettent de pousser encore plus loin l'analyse.

Quand on regarde la chiromancie on ne se doute pas qu'il y ait autant de choses à savoir, il faut des heures et des heures
de pratique et de la persévérance car cette manière de divination est relativement complexe et enrichissante.

Avant d’entreprendre l’inventaire des lignes des monts et des signes il faut étudier la forme de la main.
En général on distingue 5 types de mains :

1)  la main de terre  :
La main de terre se caractérise par des doigts courts, des lignes visibles.
La paume de la main est franche.
 Les traits de la personnalité de l’individu sont les suivants : Le bon sens et l’esprit domine.

2)  La main de l’air :
 La paume de la main est aussi franche. Mais elle s’oppose à la main terre.
Les doigts sont de taille plus petite.
Ces personnes connaissent le succès dans l’enseignement ou la communication.

3)  La main de feu :
 La paume de la main est étendu, filiforme. Les doigts sont court.
Les sujets sont parfois irréalistes.

4)  La main d’eau :
La paume est étriqué. Les doigts sont crochus.
Dominé par les rêves, les sujets sont sensibles à leurs passions.

5) La main mixte :
C’est aussi la plus répandue. Le professionnel se contentera alors de déchiffrer les lignes
 les monts et les signes. Puisque rien ne peut la caractériser en particulier.

Enfin, les deux mains ont deux sens différents pour le chiromancien.
La main qu’on utilise le plus souvent est par définition la main active a contrario l’autre sera passive.
L’active décrit le présent, l’évolution.
L’autre décrira le passé, les qualités originelles.

 


 

..............................................................................................................................................................................................................................